Quoi faire à Saint-Malo quand il pleut – Dinard

Que faire à Saint-Malo quand il pleut ?

C’est la grande question des visiteurs de la cité corsaire quand les nuages viennent chasser les rayons du soleil. Car si à Saint-Malo, on dit qu’il fait beau plusieurs fois par jour, la pluie est aussi parfois de la partie. Heureusement, la région de Saint-Malo regorge d’activités à faire quand le beau temps est absent.

A commencer par Intra-muros, la vieille ville de Saint-Malo où domine le château qui abrite la mairie mais aussi, le musée d’histoire installé dans le grand donjon. Un cadre magnifique pour découvrir toute l’histoire de la cité corsaire et des grands navigateurs qui ont fait sa renommée. Les amateurs d’Histoire seront comblés par la visite d’intra-muros et de ses nombreuses ruelles escarpées. Pour tout savoir de la vie de la cité et de ses corsaires légendaires, une visite de l’hôtel Magon s’impose. Ancienne maison de l’armateur corsaire Magon de la Landes, celle-ci est restée quasiment intacte et offre un aperçu de la vie quotidienne des malouins du XVIIIème entre salons lambrissés, chambres secrètes et escaliers dérobés.

Si le temps est au crachin (petite pluie) et que vous ne craignez pas les fines gouttes, la société Breizh Escape propose des escape tour, aventure dont vous êtes les héros ; une manière originale et ludique de découvrir intra-muros en famille ou entre amis tout en se prenant au jeu des corsaires.

La mer est au cœur de la ville de Saint-Malo et le Grand Aquarium lui rend hommage en présentant un panorama étonnant des créatures de toutes les mers du monde. Le lieu propose également un spectacle son et lumière subaquatique auquel les visiteurs assistent en plongeant dans un mini-sous-marin. Plusieurs musées à l’extérieur d’intra-muros valent également le détour et mettent encore à l’honneur le lien qui unit la ville de Saint-Malo à la mer.

Le musée du long cours cap-hornier se situe dans un endroit insolite, la tour Solidor, dans le quartier pittoresque et plein de charme de Saint-Servan. Il retrace, via l’exposition d’une collection de beaux objets de l’époque, la vie et l’histoire des capitaines au long cours, ces cap-horniers du 19ème siècle. De l’autre côté de Saint-Malo, dans le quartier de Rothéneuf sur la route de Cancale, le musée Jacques Cartier propose des visites guidées de la maison du célèbre navigateur qui a fait la fierté de la ville en découvrant le Canada. Ancêtre des malouinières, ce manoir dont l’aspect évoque plutôt un corps de ferme appartient à une fondation de Montréal, a été parfaitement restauré et retrace la vie quotidienne de l’époque.

L’arrière-pays malouin compte de nombreuses malouinières, maisons de campagnes des armateurs célèbres ayant fait fortune dans la course au large et dont on peut admirer les trésors exposés pour celles qui ouvrent leurs portes au public. Pour les passionnés d’histoire, la région de Saint-Malo ne manque de récits passionnants, de la période des corsaires jusqu’à notre époque contemporaine.

A Dinard, en face de Saint-Malo, la société Breizh escape fait revivre l’histoire de la seconde guerre mondiale en proposant deux escapes games dans un véritable bunker de l’époque. Une heure d’aventure immersive dans la peau d’un résistant, infiltré dans un blockhaus ennemi. Une expérience vivante de l’histoire de Saint-Malo et de ses alentours à vivre en famille ou entre amis.

Les temps de pluie sont également propices pour se détendre et profiter d’une séance de thalasso thérapies aux termes marins de Saint-Malo en face de la célèbre plage du Sillon. Un moment de détente bienvenue pour profiter pleinement des bienfaits du littoral dans une eau de mer à 34°C, entre parcours aquatonic, salle de musculation ou hammam.

La bretagne est aussi une terre de gastronomie où se mêlent les saveurs de la terre et de la mer. Rien de tel que d’en découvrir les saveurs dans l’un des nombreux établissements qui mettent à l’honneur les produits bretons. Saint-Malo et ses alentours ont vu s’établir des restaurants de qualités où les chefs s’attèlent à faire découvrir les saveurs subtiles à ses visiteurs. Un moment de gastronomie toujours réconfortant quand les cieux sont à l’orage autour d’une galette fumante et d’une bolée de cidre brut.